Que devrait-il y avoir sur ma cap table ?

Nous vous aidons à construire une table de capitalisation (ou cap table) efficace et à faire le tri entre ce qu’il faut inclure et ce qu'il vaut mieux laisser de coté

 

Par l'équipe d'altshare

2 mai 2022

*Ceci est la deuxième partie de notre série d'articles "Maîtriser la cap table". Cliquez ici pour lire la première partie : “Qui devrait gérer ma cap table” et la troisième partie: “Qui va demander ma cap table?
 
Créer une cap table facile à comprendre est un processus délicat. De nombreuses personnes, y compris des directeurs financiers professionnels, ont tendance à la surcharger d'informations compliquées sans grande importance et à négliger les données principales. La raison d’un tel contre sens est sans doute liée à une méconnaissance générale de la valeur de la cap table et son impact sur les évaluations futures, les inspections et les investisseurs potentiels.
 
Cet article vous éclairera sur la bonne façon d'agencer la table. Vous y trouverez un descriptif sur son emploi et le rôle capital qu'elle joue dans le suivi de votre actionnariat, des explications sur ce qui devrait y figurer et les informations inutiles qu’il faudra éviter de reporter.
 
Première étape – configuration de la cap table

Pour la majorité des créateurs d’entreprise, ceci devrait être la première étape qui précède toute démarche. Outre sa nécessité sur le plan financier, la mise en place d'une cap table est la meilleure façon d'effectuer à la lettre, le suivi de l’ensemble de l’actionnariat. En effet, dès qu’un actionnaire est ajouté à une entreprise, les actions sont distribuées. Cette opération doit être enregistrée et conservée dans un système qui fait office d’annale des capitaux propres pour ainsi dire, la fameuse cap table.
 
Il existe deux manières de créer une cap table : la feuille de calcul classique et l'automatisation intelligente. Comme le walkman, bien que révolutionnaire à son époque, la cap table a fait son temps et appartient plus à un documentaire d’History Channel qu’à la réalité des startups modernes. L’exemple le plus frappant de cette nouvelle ère où l’automatisation s’impose dans toutes les sphères, est que vous n’avez plus à faire l’effort de retenir quoi que ce soit. Il vous suffit désormais de demander des informations pour les ajouter ensuite à la base de données d’une cap table automatisée. En fait, la seule tâche qui vous incombe est de maintenir le téléchargement des informations essentielles et vous avez fini.
 
Quelles sont les informations essentielles? Voici la liste complète :

  • La date d'attribution - y compris l'année
  • Le montant - conserver tous les montants enregistrés dans le pourcentage du total
  • La classification - actions ordinaires/de préférence, n'oubliez pas
  • Les tours - le tour de table lors duquel un actionnaire a rejoint l'entreprise
  • Les clauses de liquidation préférentielle - quels sont les actionnaires prioritaires lors d’une cession d’actions, indépendamment de leur place dans le cycle de financement
  • Les bons d’options (warrant)- montant, la catégorie de levée de fonds et la classification
  • L’attribution des options - les données principales seulement
  • La levée des options - les données principales seulement
  • La cession des actions - les données principales seulement

 
Deuxième étape - trop d'informations

Vous vous rappelez que cette cap table devait mettre de l'ordre dans le chaos de l’actionnariat ? Il existe un phénomène qui s'appelle trop d'informations et c’est ce dont il s’agit ici.

Les stock-options, appelées aussi options sur titre, en sont un bon exemple car toutes les données sont importantes pour établir une estimation correcte sur les flux à venir du capital de l'entreprise. Mais même si elle est source d'informations, l'énumération de tous les détails peut alourdir la cap table en la rendant inutilement compliquée. Gardez toujours à l’esprit que la fonction principale d’une cap table est de renseigner et c'est pour cela que vous devez aller à l'essentiel. Cela se résume concrètement par la définition de trois axes principaux autour desquels les options vont graviter:

  1. L’attribution des options
  2. La levée des options
  3. La cession des actions

Additionnellement, nous vous recommandons de faire suivre à ce triangle d'or, le calcul du total de ces trois axes afin de voir la quantité d’options de votre pool d’options. Ce calcul est important pour comprendre comment le capital de votre entreprise a été réparti après la dilution complète.
 
À noter: Cette petite astuce, comme tous les conseils que nous vous donnons, est basée sur notre propre expérience. Ceux qui utilisent la cap table automatisée d’altshare auront remarqué que des informations concernant les stock-options sont demandées quand ils souhaitent l’exécuter. La raison est liée au fonctionnement interne du système qui conserve les informations à partir desquelles les mises à jour seront effectuées. Ce qui se traduit en amont par la visualisation des informations principales sur votre cap table alors qu’en aval toutes les données sont stockées, tracées et mises à jour aussitôt qu’un changement sur l’affectation du capital se produit.
 
Cela étant dit,  un œil humain est nécessaire de temps en temps: la corrélation des données. Assurez-vous que les informations intégrées dans la cap table sont alignées avec les contrats récemment signés, les nouvelles réglementations et l’attribution des préférences. Certains événements se produisent si rarement que les gens oublient souvent de les reporter sur la cap table; chose simple mais indispensable à faire. Une cap table mal définie, avec des informations erronées concernant ces occurrences, pourrait causer un énorme revers dans les futures évaluations et la due diligence.
 
De plus, certaines personnes ont tendance à ajouter à leur cap table les résultats de scénarios qu'ils ont réalisés ainsi que les plans de distribution d'actions et les warrants hypothétiques. Révéler ce genre d'informations qui ne sont même pas encore d’actualité est détrimental pour votre entreprise. Ces pronostics abstraits, s’ils sont inclus dans la cap table, sont capables de faire dérailler une opportunité d'investissement. Ils faussent l’image de la dilution de chaque investisseur et pourraient en dissuader un autre de vouloir investir.

*rien ne vous empêche toutefois de les présenter à part si vous jugez que leur pertinence peut faire pencher les décisions d’un investisseur en votre faveur.
 
Troisième étape - faire le suivi

Une fois que tout est mis en place, vous devrez être vigilant de bien reporter sur votre cap table, les nouvelles informations qui surgissent de temps à autre et à sauvegarder les états précédents. Les changements majeurs qui bouleversent les tenants et les aboutissants de la cap table sont un bon exemple. Vous devez toujours conserver l’ancienne version pour les évaluations futures et la due diligence. Si vous utilisez une cap table automatisée, téléchargez simplement l'ancienne version en PDF avant d’enchainer sur les mises à jour. Comme les  anciennes versions restent encore accessibles en un simple clic, nous vous suggérons de sauvegarder les cap tables dans un fichier à part ou dans une salle de données virtuelle pour ne pas vous emmêler.
 
Une salle de données virtuelle est un endroit où vous conservez de façon organisée tous les papiers, documents, contrats et toute information jugée utile, sous un même toit. Il vous est possible d’attribuer des codes d'accès aux informations conservées dans une salle de données et de les partager, de façon spécifique, avec une tierce personne.
 
C'est là un excellent moyen d'accéder en toute simplicité aux données classées et archivées de votre cap table et de cibler les informations que vous souhaitez partager.
 
Pour conclure

Même si vous prenez un bon départ dans la mise en place de votre cap table, assurer sa postérité dépendra uniquement de vous. À tout bien considéré, la mise à jour des données ne se produira que de façon sporadique. En fait, le véritable changement qui nécessitera de vous un suivi quotidien ou hebdomadaire, porte sur la catégorie des stock-options.

Si vous avez déjà lu le premier chapitre de cette série d'articles, vous savez déjà qui doit gérer votre cap table. Maintenant, vous savez aussi ce qu'elle devrait contenir et de quoi elle devrait avoir l’air, indépendamment de qui sera en charge de sa gestion. Servez-vous d’une cap table bien construite comme d’un tremplin pour vous propulser vers le devant de la scène.  Concrètement, vous êtes désormais en mesure d’évaluer le potentiel de votre actionnariat et vous saurez comment mettre en avant votre entreprise face à des investisseurs, des employés modèles ou une équipe d'audit.

Pour poursuivre votre parcours d'apprentissage et devenir maître de la cap table, lisez le prochain article de cette série : "Qui va demander ma cap table ?"
 
À propos d'altshare

altshare est un fournisseur leader et en pleine croissance de solutions de gestion des actions et d'administration des plans de rémunération. Nous aimons les défis. Nous sommes dévoués entièrement à nos clients. Nous avons pour mission de redéfinir la façon dont les créateurs d’entreprise gèrent leur actionnariat. Tous nos produits et services sont pris en charge par la plateforme altshare - une plateforme de gestion des capitaux unique, spécifiquement conçue pour les entrepreneurs.

Request a demo

See how equity is done

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.
Contact us

To Get Your Equity Done

Or to just ask a question

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.
Contactez-nous

Enclencher la gestion de vos titres

ou pour toute autre question

DEMANDEZ UNE DE`MO

LA GESTION PAR EXCELLENCE DE TOUT VOS CAPITAUX PROPRES

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la >politique du respect de la vie privée, et les conditions d’utilisation de service de Google.